logo KS visions
         
 
 

Attention : le temps d'affichage des vidéos peut nécessiter jusqu'à 30 secondes d'attente.

Souvenirs d'une Guadeloupe intime
Texte : Christiane Succab-Goldman

Téléchargez l'article paru dans Géo.

 

Nous, de ce pays bouleversé (récits de Guyane)
Réalisatrice : Christiane Succab-Goldman
80 mn

De Cayenne à Kourou, en passant par Saint-Laurent jusqu'à la commune d'Apatou, de l'autre côté du fleuve Maroni, le film explore les versants les plus méconnus de la Guyane d’aujourd’hui. Pays fragile et paradoxal, traversé cycliquement par de violents séismes sociaux, encore hanté par les fantômes du bagne et bouleversé en profondeur par l’émergence de la base spatiale européenne…

 

Fureurs et silences, un conflit social en Martinique
Réalisatrice : Christiane Succab-Goldman
65 mn

Tout commence par une grève au sein d’une petite entreprise martiniquaise, à Fort-de-France. Très vite, l'absence de dialogue entre patrons et syndicalistes met le feu aux poudres: le cycle de la fureur est enclenché.
L'affrontement déborde alors du cadre de l'entreprise et s'étend au reste de l'île. De part et d'autre, la logique de la surenchère va se nourrir de trois ingrédients: les invectives, les violences physiques et les haines raciales. "Fureurs et Silences" opère un retour clinique sur une affaire terriblement révélatrice de l’état des sociétés post-coloniales.

 

Les descendants de la nuit
Réalisatrice : Christiane Succab-Goldman
63 mn

Dans les Antilles françaises, l’esclavage a été aboli en 1848. Pourtant, il a laissé de nombreuses traces : une langue, des musiques, mais aussi des relations sociales et raciales parfois difficiles. Dialogue de sourds entre communautés, violence contenue, une Réalité à laquelle se confronte la Réalisatrice, née dans ces îles.

 

Contes de cyclones en septembre
Réalisatrice : Christiane Succab-Goldman
65 mn

Le 16 septembre 1989, la Guadeloupe est frappée de plein fouet par le cyclone « Hugo », l’un des plus violents de l’histoire des Antilles. La caméra part sur les traces que ce « démon » a laissées dans la mémoire et l’imaginaire de la population. Une ballade au coeur des mille et une histoires à la fois graves et comiques que les Guadeloupéens racontent sur eux-mêmes et sur leur île.

 

Ernest Léardée ou le roman de la biguine
Réalisateurs : Christiane Succab-Goldman / Jean-Pierre Krief
59 mn

Itinéraire d’une figure historique de la musique antillaise, Ernest Léardée, créateur, en 1930, du premier Bal Nègre de Paris. Une mine d’histoires et de documents inédits sur le Paris Noir de l’entre-deux-guerres.

 

Quatre chemins
Réalisateur : Raymond Philogène
48 mn

Une enquête sur les pratiques magico-religieuses en Guadeloupe, héritage d’Afrique, d’Europe et d’Inde.

 

Portraits et paroles sauvés de l’oubli
Réalisatrice : Chloé Glotin
17 mn

Sur le mode du « je me souviens » de Georges Perec, une série de portraits, femmes et hommes de Guadeloupe, associés à l’évocation subjective d’un souvenir intime sorti de l’oubli.

 

Sang-mêlé
Réalisateurs : Michel Reinette / Jean-Pierre Krief
30 mn

La drépanocytose est une maladie génétique qui affecte le sang. L’un de ses foyers forts de développement se situe aux Antilles. Description d’un syndrome, de ses causes et de ses conséquences…

 

De l’autre côté du monde
Réalisateurs : Raymond Philogène / Jacques Ferly /
Jean-Pierre Krief
83 mn

La Guadeloupe a tout l’air d’un paradis. Derrière la carte postale : le chômage et l’exclusion sociale. Une personne active sur quatre est sans emploi. Une immersion dans l’envers du décor, à contre-courant des clichés tropicaux…

 

Haïti, le silence des chiens
Réalisateur : Raoul Peck
54 mn

Haïti, l’île de toutes les violences et de toutes les misères. Une enquête sur le pouvoir, la rivalité et l’ambition politiques dans un contexte où le droit et la démocratie sont constamment malmenés.

 

Desounen, dialogue avec la mort
Réalisateur : Raoul Peck
49 mn

Ils ont décidé de rester. Malgré la dictature, la violence, la misère, les destructions. Le Réalisateur est allé à la rencontre de ces Haïtiens qui n’ont jamais voulu se résoudre à l’exil.